Danseuse infatigable (ou presque) le parquet du festival des Passadoires a été un vrai plaisir pour les yeux et les genoux. Des bals de tennis? C’est ingénieux !

Lucile Vourlat